Genèse n°2

Dans une librairie à Toulouse, je vois ce texte qui s’appelle ‘Genèse n°2’. Je ne connais pas la Genèse, c’est quoi déjà ? La création du monde ?
Je complexe mon absence de culture religieuse.
Et pourtant il ne s’agit pas tant ici de religion que de notre désir de réel. De l’âge théologique à l’âge de raison, qu’est ce qui fait que le monde tient? Que la croyance que nous lui apportons est suffisante ?

Antonina Velikanova, femme russe diagnostiquée schizophrène, écrit un texte de théâtre et l’adresse à Ivan Viripaev, auteur et metteur en scène de renom afin qu’il le monte.
Dans sa pièce, elle se donne le rôle de la femme de Loth, celle qui dans la Bible doute de la parole divine. À son psychiatre elle donne le rôle d’un dieu cartésien avec qui elle dialogue.

adaptation de Genèse n°2 d’Ivan Viripaev /
traduit du russe par T. Moguilevskaïa et G. Morel (éd. Solitaires Intempestifs)/
mise en scène: Léo Gaubert /
Jeu :
Céline Bellanger, Jaufré de Pons, Léo Gaubert /
Chant/clavier :
Cécile de Courseulles /
Photographie/projection :
Boris Bineau /
avec le soutien du
TNP, de la ferme du Vinatier, Théâtre du Ring, du Studio Chath’a, des Bravos de la Nuit et du Plongeoir /

-création en cours-

Calendrier

06/22 résidence au Studio Chath’a (Lyon)
11/22 résidence à la Ferme du Vinatier (Lyon)
12/22 résidence au TNP (Villeurbanne)